Laboratorio su "La Migrazione per lo sviluppo locale" - Bruxelles, 16 Giugno 2016

10.06.2016 15:43

Project Lab intitulé « La Migration pour le développement local – Explorer le rôle clé des villes dans l’implémentations des cibles concernant les migrations dans les ODD » lors des Journées Européennes du Développement

Tra i relatori la nostra collega di RETECO - Alice Concari

 

C’est avec plaisir que nous vous annonçons la tenue prochaine du Project Lab intitulé « La Migration pour le développement local – Explorer le rôle clé des villes dans l’implémentations des cibles concernant les migrations dans les ODD » lors des Journées Européennes du Développement qui auront lieu à Bruxelles les 15 et 16 juin 2016.

Ce Project Lab fait suite aux efforts de l’ICMD pour faire valoir les autorités locales et régionales comme des acteurs clés pour la gestion des migrations pour le développement local, et est organisé conjointement par l’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement (ICMD) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

Objectif :

Ce Project Lab vise à présenter et à partager les connaissances, les bonnes pratiques et les recommandations de pratiques et de politiques rassemblées par les travaux de l’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement (ICMD) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (IOM) afin d’aider les autorités locales et régionales à prospérer dans ce rôle. Le Project Lab encouragera aussi les participants à partager leurs propres expériences et à alimenter les recommandations qui résulteront de ce Project Lab.

 

A quoi s’attendre :

Le Project Lab rassemblera des acteurs clés afin qu’ils partagent leur expérience et leur expertise dans la gestion des migrations pour le développement locale, et qu’ils partagent et dialoguent sur les politiques et les expériences concrètes tirées des principaux documents de référence produits par l’ICMD et l’OIM comme ceux-ci-dessous : 

·         L’ « Agenda Local sur la Migration et le Développement : Document Final du Second Forum des Maires sur la Mobilité, la Migration et le Développement » qui détermine 11 points d’actions que les villes et les autorités locales et régionales doivent prendre afin de contribuer aux cibles concernant les migrations dans les ODD.

·         Le « Livre Blanc sur l’Intégration transversale de la Migration dans l’élaboration du développement local et au-delà » qui fournit une analyse détaillée de ce qui a été fait jusqu’ici en termes d’intégration transversale de la migration au niveau local et qui présente un ensemble de pratiques efficaces afin de peindre un tableau global des mécanismes de travail, des leçons apprises et des recommandations de politiques publiques pour des exercices d’inclusion transversale futurs.

·         « Ma boîte à Outils ICMD » : est un ensemble de matériel de formation pour les autorités locales, la société civile, les associations de migrants, les universités, les organisations internationales, etc., expliquant comment intégrer la migration à la planification du développement local afin d’être capable de mieux utiliser le potentiel pour le développement des migrations.

·         Le rapport de l’OIM sur l’état de la migration dans le Monde sur Les Migrants et les Villes : de nouveaux partenariats pour gérer la mobilité.

 

Programme :

Modérateur

  • M John Bingham, Responsable de la politique, Commission Catholique International sur les Migrations (ICMC) ; Coordinateur des activités de la société civile des activités du Forum Global sur la Migration et le Développement ; partenaire du projet MADE : Réseau de la Société Civile sur la Migration et le Développement.

Intervenants confirmés

·         Mme Cecile Riallant, directrice du Programme de l’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement

·         Mme Lorena Ponce, conseillère pour la Coopération Internationale, Directrice des Relations Internationales, Gouvernement Municipal de Quito, Equateur

·         Mme Alice Concari, Région Toscane, Partenariat Euro-Africain, Ligue Nationale Italienne des Municipalités (ANCI) – Responsable de la Communication, Centre de la Santé Globale, Région de Toscane

·         M Olivier le Masson, Responsable des partenariats Europe-Afrique, GRDR

Site :

Journée européennes du développement, 16 JUIN, 9h15-10h30, Tour & Taxis sur Avenue du Port 86, B-1000 Bruxelles

Inscription :

Veuillez noter que les inscriptions sont maintenant fermées.

Plus d’informations :

Pour plus d’informations sur le project-lab, cliquez ici.

Pour plus d’informations sur les Journées Européennes du Développement, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur l’action de la Commission Européenne pour la Coopération Internationale pour le Développement, cliquez ici.

Aidez-nous au partage et à la diffusion :

Nous vous prions de nous aider à diffuser cet événement à travers vos propres réseaux, réseaux sociaux et auprès de vos partenaires.

Nous espérons vous voir le 16 Juin à 9h15.

Contexte :

La contribution des migrants pour la croissance inclusive et le développement durable est maintenant globalement reconnue et reflétée dans les nouveaux Objectifs de Développement Durable (ODD). Dans le futur, le rôle clé des autorités locales dans la gestion des migrations doit aussi devenir un thème important du Nouvel Agenda Urbain qui va résulter des dialogues actuel du processus Habitat III sur le développement urbain durable. De plus, le Secrétaire Général des Nations Unies a aussi reconnu cela dans son Agenda en 5 points pour l’Humanité pour le Sommet Humanitaire Mondial qui aura lieu en Mai 2016 à Istanbul, appelant à ce que personne ne soit laissé en arrière, y compris en « réduisant le déplacement et en aidant les réfugiés et les migrants ». La Réunion Plénière de Haut-Niveau pour Répondre aux Vastes Mouvements de Réfugiés et de Migrants qui aura lieu à New-York sera aussi un événement clé pour le pilotage de la gestion des migrations. 

Au même moment, au vu des 232 millions de migrants internationaux et des 740 millions de migrants internes estimés et du fait que près de 60% de l’ensemble des 14,4 millions de réfugiés et 80% des 38 millions déplacés internes sont estimés vivre dans des zones urbaines, la mobilité humaine joue un rôle crucial dans le monde actuel de plus en plus urbanisé, et les autorités locales se retrouvent au premier rang pour la gestion des impacts positifs et négatifs des migrations. 

Les autorités locales et régionales devraient donc jouer un rôle clé pour garantir une approche intégrale et holistique afin d’utiliser le développement potentiel des migrations. Cependant, le manque de compétences, de capacités, de ressources et d’appui au niveau national peut gravement ralentir leurs efforts. Pour cette raison, tant l’OIM que l’ICMD travaillent à appuyer les autorités et les autres acteurs locaux afin de maximiser le potentiel des migrations pour le développement local et ainsi contribuer à l’implémentation des ODD.

Bien cordialement,

L’équipe ICMD

 

_________________________________________________________________________________